• RHINOPLASTIE

    RHINOPLASTIE en Tunisie : QUI EST CONCERNÉ ?

    Les précisions d'une chirurgie du nez ou rhinoplastie sont bien connues.

    Un nez trop importante

    Un nez trop grand

    Un nez chutant

    Une travaille nasale essentielle

    Une déviation du nez

    L'ensemble de ces anomalies ont la liberté d'être résolues avec une rhinoplastie.

    Quand le nez est trop épaté avec des ailes urinaires trop vastes, on favorise une rhinoplastie ethnique surtout pour les individus de couleur.

    RHINOPLASTIE esthétique : La rhinoplastie est l'intervention qui a pour objectif de altérer le nez par la chirurgie, soit par une action réparateur dès qu'il est question de reconstruction, soit par un acte esthétique dès qu'il est question de altérer l'apparence du nez sans en rebâtir la surface.

    L'intervention la plus fréquente pratiquée à l'occasion d'une chirurgie du nez en Tunisie est évidemment la rhinoplastie esthétique.

    La rhinoplastie en Tunisie a pour objectif de altérer le design du nez, à le remodeler pour le rendre plus attrayant et en harmonie avec la suite de l'apparence du face.

    La rhinoplastie agit sur les structures osseuses et/ou cartilagineuses du nez. Si l'intervention requiert un boulot sur le système d'exploitation, on effectue une anesthésie générale.

    Dans le cas contraire, une anesthésie neuroleptique (anesthésie locale liée à une dose disparate de tranquillisants) doit.

    L'INTERVENTION EN CLINIQUE esthétique Les incisions se font par l'intérieur des narines. Elles sont ainsi imperceptibles et les entailles aussi. De temps à autre, une minuscule incision est réalisée à la base de la columelle, ou au niveau du pli urinaire pour baisser la grandeur des cavités narinaires.

    Ces deux possibilités se rapportent à ce que les médecins nomment le chemin endossable(incisions au sein même des narines) et le chemin externe(columelle), la première technique est plus employée du fait de ses suites post-opératoires parfaitement plus légères. Suite à la dérouilla de, le chirurgien pose des mèches grasses pour maintenir les muqueuses.

    Ensuite, il pose des micro-pores afin d'adapter rigoureusement la peau au squelette, et finalement un plâtre. Des garçon résorbables sont exploités pour les sutures (sauf aux ailes du nez ou é la columelle) et sont retirés par la suite.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :